22.01.2020 /
Algérie
/ news

Algérie: un tribunal ordonne la fermeture de deux nouvelles églises


Deux nouveaux lieux de culte protestants ont reçu un ordre de fermeture en Algérie, après huit semaines d'accalmie.

Va-t-on vers une nouvelle vague de fermetures d'églises en Algérie? Deux nouvelles assemblées protestantes viennent de recevoir un ordre de fermeture en ce début d'année. Il s'agit des églises de El Ayaïda et d'Oran-ville. 

Elle avaient déjà fait l'objet de mises sous scellés les 9 novembre 2017 et 27 février 2018 avant d'être rouvertes en juin 2019 par ordre du wali d'Oran. 

Une autre église, celle de Boghni, a dû être vidée de son mobilier sous la contrainte de la police. Elle avait été fermée en septembre 2019.

Dans son communiqué de presse publié le 19 janvier, l'association Église Protestante d'Algérie (EPA) dénonce «l'acharnement, l'injustice et la pression qu'elle subit depuis plus de 3 ans maintenant», mais déclare rester confiante «quant à l'issue favorable à cette situation». L'EPA interpelle les autorités algériennes pour «mettre fin à cette vague de fermetures abusives des lieux de culte protestants et procéder à la réouverture de ceux déjà mis sous scellés.»

La vague de fermetures d'églises en Algérie a débuté en novembre 2018. Depuis, plus d'une dizaine d'entre elles, toutes protestantes, ont été fermées.