06.04.2018 /
Algérie
/ news

Algérie: Slimane Bouhafs libéré!

Libre! Le chrétien algérien Slimane Bouhafs a enfin pu rejoindre sa famille après une période de détention très éprouvante.

«Enfin, mon père nous a été rendu… », a écrit la fille de Slimane Bouhafs sur Facebook durant les fêtes de Pâques. Il a pu rejoindre sa famille dimanche 1er avril 2018.

Slimane, 51 ans, a été arrêté le 31 juillet 2016 pour «insulte envers l’islam et son prophète» après un post sur Facebook. Il a été condamné à cinq ans de prison, puis sa peine a été réduite à trois ans en septembre 2016 et une nouvelle fois raccourcie le 4 juillet 2017 à la faveur d’une grâce présidentielle.

Pendant son emprisonnement, Slimane avait entamé une grève de la faim malgré une santé déjà précaire. En raison de sa foi, il avait été agressé à plusieurs reprises par ses codétenus.

«Je suis rempli de joie d’être réuni avec ma famille, qui a énormément souffert», a témoigné Slimane Bouhafs au journal algérien El-Watan. Il ajoute: «J’ai subi une terrible injustice. Si j’ai pu tenir, c’est grâce au soutien de chrétiens du monde entier».

La libération de Slimane Bouhafs est une grande joie pour les communautés chrétiennes algérienne et internationale qui se sont mobilisées dans la prière avec persévérance et foi. Elle a eu lieu dans une situation qui est actuellement tendue pour les chrétiens: fermeture d'églises, injonction de cesser toute activité, poursuites judiciaires pour activités missionnaires. L'Eglise protestante d'Algérie (EPA) a publié le 8 mars une déclaration protestant contre de telles mesures gouvernementales.