15.10.2019 /
Algérie
/ news

Algérie: la plus grande église du pays bientôt fermée?

L’église protestante de la ville de Tizi Ouzou, la plus grande d’Algérie, a reçu un ordre de fermeture qui prendra effet demain, le mercredi 16 octobre.

C'est la plus grande église protestante d'Algérie. Si elle est fermée, elle deviendrait la 10e église à être fermée dans le pays en l'espace de 2 ans. L'Église Protestante d'Algérie (EPA) a publié la nouvelle sur sa page Facebook.

Malgré les recours et protestations des chrétiens algériens, les autorités algériennes continuent leur vague de fermetures d'églises. En septembre, 3 nouveaux lieux de culte ont été fermés.

Visites d'inspection et convocations

Plusieurs milliers de fidèles se retrouvent privés de leur lieu de culte depuis fin 2017, alors que les autorités algériennes ont engagé des visites d’inspections dans toutes les églises de l’EPA. Ces comités demandent notamment aux églises leur agrément les reconnaissant comme lieux de cultes (jamais fournis par la commission compétente).

À cela s’ajoutent des convocations régulières de responsables d’églises au commissariat ou devant le juge, ou les condamnations à des fortes amendes pour «prosélytisme». Notons que les autorités algériennes refusent de renouveler leur reconnaissance légale de l’EPA malgré des démarches répétées. 

Les protestants algériens accusés d'extrémisme

Le journal arabophone El Khabar a publié en septembre 2019 un article évoquant une correspondance de la Commission sécuritaire nationale aux walis, qui qualifie les responsables de l’EPA «d’extrémistes» et leur reproche «d’exercer une activité politique», «de véhiculer des idées destructrices» et de «faire passer leurs plans hostiles avec le soutien de parties étrangères». 

L’EPA estime, dans son communiqué du 17 septembre 2019, que le seuil de l’intolérable a été franchi. L’EPA note que malgré les manifestations et les changements qui ont lieu actuellement dans le pays, les églises sont toujours ciblées et les chrétiens persécutés. Elle appelle les autorités de son pays à garantir les droits fondamentaux (notamment le droit d’association et de se réunir pour un culte) de tous les citoyens algériens et à procéder à la levée des scellés d’églises.

Listes de églises mises sous scellés en Algérie: 
 

  • L’église de Ighzer Amokrane (région de Béjaïa), l’église de Boghni et l’église de Tigzirt (région de Tizi Ouzou) en septembre 2019
  • Deux églises à Boudjima en mai puis août 2019 (Tizi Ouzou)
  • L’église d’Azhagar en octobre 2018 (Béjaïa) 
  • L'église de Riki en juin 2018 (Béjaïa) 
  • L’église de Ait-Mellikeche (Béjaïa) et l’église de Maaktas (Tizi Ouzou) en mai 2018
  • Les 3 églises de la wilaya d’Oran, rouvertes en juin 2018 suite à la pression internationale