Turquie
Drapeau
Dirigeant
Recep Tayyip Erdoğan
Population
83 836 000
Chrétiens
171 000
Religion principale
Islam
Gouvernement
République parlementaire


Contexte

La Turquie est en train de passer d'un pays laïque à un pays fondé sur des normes et des valeurs islamiques. Le pouvoir se concentre de plus en plus entre les mains du président Erdogan. L’opposition y est brimée et c’est le pays qui compte le plus de journalistes en prison. Il y a un fort sentiment de nationalisme religieux qui ne cesse de prendre de l’ampleur et qui fait peser une pression grandissante sur les chrétiens. Le gouvernement expulse les chrétiens étrangers. Les chrétiens des églises historiques comme les Grecs, les Arméniens ou les Syriaques ne sont pas reconnus comme des citoyens à part entière et se heurtent à toutes sortes de tracasseries administratives.

Le christianisme est arrivé en Turquie à l’époque du Nouveau Testament quand l’apôtre Paul y a fondé des églises. Puis, les chrétiens ont été persécutés par les Romains. Le christianisme a repris son essor jusqu’à l’arrivée des Ottomans. En 1915, le génocide arménien et assyrien a énormément affaibli l’Église. Le Traité de Lausanne de 1923 reconnaît quatre groupes religieux: islam sunnite, orthodoxie grecque, apostolat arménien et judaïsme.

Situation des chrétiens

La majorité des chrétiens appartiennent aux églises orthodoxes arménienne, syrienne, chaldéenne et grecque. On compte aussi des catholiques et des protestants. Le nombre d’immigrés chrétiens a fortement augmenté avec l’arrivée de réfugiés. Il y a également des chrétiens turcs d’arrière-plan musulman.

Le nationalisme religieux fait peser une lourde pression sur tous les chrétiens, surtout ceux d’arrière-plan musulman. Quitter l’islam pour le christianisme n’est pas illégal mais ces chrétiens se heurtent à l’opposition de leur famille et de la société. Ils peuvent être déchus de leur droit de succession et leur conjoint peut exiger le divorce. C’est pourquoi certains chrétiens mènent une double vie. Les chrétiens, dont la religion est inscrite obligatoirement sur leurs papiers d’identité, sont discriminés dans leur accès à l’emploi dans le secteur public et privé.

Exemples de persécution
  • 11 janvier 2020 - Les parents d’un prêtre catholique de l’Église catholique chaldéenne d’Istanbul ont été enlevés au Sud-Est de la Turquie. Hurmuz et Şimoni Diril étaient le dernier couple chrétien restant dans leur village. Le corps de Şimoni a été retrouvé le 20 mars.
  • Novembre 2019 - Jinwook Kim a été poignardé à mort à Diyarbakir. Il était membre d’une petite communauté de chrétiens. Les chrétiens protestants turcs considèrent que le meurtre est lié au climat antichrétien actuel.
Taux de persécution par domaine

Victimes d’une hostilité générale à leur égard, les chrétiens trouvent difficile de vivre et partager leur foi, même en privé. Les actions contre les chrétiens se multiplient: deux chrétiens tués, refus de visas pour 25 chrétiens expatriés, arrestation d’un prêtre assyrien, transformation en mosquée de l’église Sainte-Sophie…

Principaux mécanismes de persécution

Extrémisme islamique, Nationalisme religieux

Persécution

Index mondial: 
25
Classement précédent: 
36