Mali
Drapeau
Dirigeant
Bah N'Daw
Population
20 284 000
Chrétiens
467 000
Religion principale
Islam
Gouvernement
Republique


Contexte

Quand les extrémistes islamistes ont pris le contrôle du Nord du pays en 2012, les églises ont été incendiées et les chrétiens forcés de fuir. Cela a encore des répercussions aujourd’hui sur les chrétiens qui n’ont plus ni foyer ni église où se réunir. Même si certains chrétiens ont pu retourner dans le Nord, sous protection policière, ils vivent toujours sous la menace des attaques islamistes.

En 1895, les «pères blancs», une mission catholique, ont introduit le christianisme au Mali. En 1936, le premier prêtre africain a été ordonné et en 1962 le premier évêque malien consacré. En 1919, le protestantisme est arrivé à son tour.

Situation des chrétiens

La majorité des chrétiens sont catholiques romains. Ils vivent principalement dans le Sud du pays mais certaines communautés ont été menacées par les activités des islamistes radicaux dans le Nord du Mali. Les zones où les djihadistes et les éleveurs peuls (fulani) sont actifs constituent des poches de persécution particulièrement intense: cela correspond essentiellement au Nord et au Nord-Est du pays, ainsi qu’à quelques endroits dans le Sud.

Dans le Nord, exprimer publiquement sa foi reste dangereux. Les missionnaires vivent sous la menace constante d’être enlevés. Un musulman qui devient chrétien encourt l’opposition (parfois violente) de sa famille et de ses amis.

Dans le Sud, même si les chrétiens bénéficient d’un peu plus de liberté, la menace des islamistes s’intensifie. Ils mettent à profit l’instabilité politique et la crise sanitaire de la Covid-19 pour asseoir leur contrôle dans certaines régions.

Exemples de persécution
  • Septembre 2020 - Le décès de Béatrice Stöckly, missionnaire suisse, a été confirmé par l’otage française Sophie Pétronin. Béatrice aurait été exécutée par les terroristes de Jama’at Nasr al-Islam wal Muslim.
  • 2 et 3 juin 2020 - Une attaque djihadiste a fait 27 morts dans 3 villages à majorité chrétienne au Centre du Mali. Les assaillants sont arrivés à moto dans les villages de Bankass, Koro et Tillé. Ils sont restés jusqu’au lendemain, tuant des personnes à bout portant ou les brûlant vives. 
Taux de persécution par domaine

Le niveau de violence prend des proportions alarmantes alors que 33 chrétiens ont été tués pour des raisons liées à leur foi. Des centaines ont dû fuir leurs maisons voire le pays. De manière générale, la montée de l’islam radical et de l’influence de groupes wahhabites entraîne une hostilité grandissante envers les chrétiens.

Principaux mécanismes de persécution

Extrémisme islamique, Rivalités ethniques et claniques

Persécution

Index mondial: 
28
Classement précédent: 
29