Inde
Drapeau
Dirigeant
Narendra Modi
Population
1 383 198 000
Chrétiens
67 356 000
Religion principale
Hindouisme
Gouvernement
République fédérale


Contexte

Les hindous radicaux au pouvoir considèrent les chrétiens comme étrangers à la nation. Ils ont pour objectif de les faire disparaître à la fin de l’année. Pour ce faire, ils n’hésitent pas à recourir à une extrême violence. Les chrétiens d’arrière-plan hindou sont particulièrement pris pour cible. Ils subissent de fortes pressions pour revenir à l’hindouisme. Les plus fortes persécutions ont souvent lieu dans les zones rurales.

Le christianisme est présent en Inde depuis le Ier siècle. Au XV e siècle les Portugais y ont introduit le catholicisme. C‘est William Carey, un pasteur qui a traduit la Bible dans presque toutes les langues parlées en Inde, qui a apporté le protestantisme dans le pays au XVIIIe siècle.

Situation des chrétiens

Victimes du nationalisme religieux exercé par le parti hindou radical au pouvoir, les chrétiens sont agressés, ostracisés, assassinés et injustement accusés de convertir de force les hindous. Ils sont la cible de discours haineux qui attisent la violence et la discrimination à leur égard. Leurs réunions et services religieux sont interrompus par la foule qui s’en prend physiquement aux personnes rassemblées. Beaucoup sont isolés et ne connaissent pas d’autres chrétiens qui pourraient les encourager.

Les femmes et filles chrétiennes sont violées, agressées sexuellement à cause de leur foi. Les chrétiens dalits (intouchables), classe la plus pauvre et la moins considérée, sont exclus de l’aide distribuée par le gouvernement ce qui les fragilise encore plus en pleine crise de la Covid-19. Les hindous qui se convertissent au christianisme sont la cible des campagnes de «Ghar Waspi» (retour à la maison) où l’on essaie par tous les moyens de les faire revenir à l'hindouisme.

Exemples de persécution
  • 22 et 23 septembre 2020 - Plusieurs maisons appartenant à des familles chrétiennes ont été vandalisées par une foule en colère armée de bâtons, dans le village de Singanpur (État de Chhattisgarh). Certains chrétiens ont été frappés sous les yeux des policiers présents. 
  • 30 juin 2020 - Le pasteur Udhav Pradhan était en prière alors que sa famille dormait lorsqu’il a senti que quelque chose brûlait. Il a juste eu le temps de réveiller les membres de sa famille et de couper le gaz car sa maison s’embrasait. Il y a 8 familles chrétiennes à Khorlakot un village d’un millier d’habitants dans l’État d’Odisha. Depuis quelques mois, des extrémistes hindous ont commencé à harceler et à menacer ces chrétiens pour qu’ils renoncent à leur foi. 
  • 19 mai 2020 - Le corps sans vie d’une adolescente de 16 ans, Budheswari Sodi, a été découvert. Son frère a expliqué qu’elle s’est suicidée sous la pression mentale que des voisins, des extrémistes hindous, exercent depuis des années sur cette famille chrétienne qui dirige une petite église de maison. 
Taux de persécution par domaine

La sphère de la vie civile est la plus touchée: neuf États ont déjà adopté des lois anti-conversion et d’autres affichent leur volonté de faire de même, les médias s’affirment de plus en plus antichrétiens et les hindouistes radicaux bénéficient d’une impunité alarmante. À cela s’ajoutent des violences physiques contre plus de 14’000 chrétiens.

Principaux mécanismes de persécution

Nationalisme religieux, Rivalités ethniques et claniques

Persécution

Index mondial: 
10
Classement précédent: 
10