Au moyen de la campagne «Impact Inde», nous voulons soutenir encore plus les chrétiens indiens au cours des deux ­prochaines années.

Le pasteur Samuel*, un de nos nombreux partenaires en Inde, a dit: «Nous sommes des chrétiens indiens et nous aimons notre pays. Nous prions pour l’Inde chaque jour.» Prions avec les chrétiens indiens pour leur témoigner notre solidarité.

COVID-19
  • Depuis le 24 mars, l'Inde est en quarantaine, ce qui a des conséquences catastrophiques pour plusieurs centaines de milliers de personnes. La plupart des gens y vivent de petits commerces ou d'un travail journalier qui ne leur assure que la nourriture pour un jour. En raison du confinement, ils n'ont même pas ce maigre revenu.
  • Un partenaire de Portes Ouvertes rapporte: «Dans les bidonvilles, les gens dépendent maintenant entièrement de la nourriture distribuée par le gouvernement et les organisations sociales pour manger tous les jours. Des rapports récents révèlent qu’il y a eu des suicides devant l’incapacité de nourrir sa famille. Nous recevons constamment des appels et des messages de communautés chrétiennes où les gens n'ont pas de nourriture pour leurs familles. Les difficultés que traversent nos frères et sœurs nous déchirent le cœur.»
  • Nos équipes locales ont besoin de sagesse pour répondre aux besoins essentiels d’un si grand nombre de personnes et pour trouver des solutions afin de les atteindre. Nos équipes nous demandent également de prier pour leur protection, non seulement contre le virus, mais aussi contre la persécution. Et enfin et surtout, que les non-croyants voient les bonnes œuvres des chrétiens et glorifient leur Père qui est aux cieux.

 

Mai 2020
  • Naresh* est devenu chrétien récemment et il est maintenant rejeté par sa famille.
    Ses fils, en particulier, sont devenus violents à son égard. Naresh nous demande la prière pour sa famille et pour son voisinage, afin qu’ils découvrent l’amour de Dieu et acceptent aussi Jésus comme leur Sauveur.
  • Sept familles chrétiennes ont été récemment rouées de coups par les habitants de leur village.
    Une femme âgée a été grièvement blessée et hospitalisée. Que Dieu la guérisse, elle et les autres victimes de cette agression, et qu’il protège ces familles.
  • Les évangélistes, les pasteurs et les chrétiens actifs dans leur Église sont constamment menacés et surveillés par les extrémistes hindous.
    Cela rend leur ministère difficile. Prions pour l’unité dans l’Église, en particulier entre les responsables, afin qu’elle reste forte face à tous les défis.
  • Rajesh* (photo), un partenaire de Portes Ouvertes, vient en aide aux chrétiens persécutés en Inde depuis plus de 12 ans, risquant ainsi sa vie et la sécurité de sa famille.
    Il offre un soutien, une formation et un accompagnement spirituel aux croyants qui ont été agressés ou mis à l’écart ou qui ont perdu des proches. Gardons dans nos prières nos nombreux partenaires locaux en Inde.

 

Avril
  • De nombreux pasteurs et responsables sont en prison à cause de leur foi en Jésus et ont besoin de nos prières.
    Les extrémistes qui accusent faussement les pasteurs ont également besoin de nos prières. Que Dieu change leur cœur comme il a changé le cœur de Paul afin de l’utiliser pour son Royaume.
  • Prions Dieu pour le bon déroulement des projets de nos partenaires locaux tels qu’un centre de couture et un programme d’alphabétisation. Ces projets sont une grande bénédiction pour de nombreux chrétiens, qui peuvent ainsi subvenir aux besoins de leur famille.
    Priez pour que des projets semblables puissent être lancés dans de nouveaux endroits.
  • Quand Aditi* (16 ans) et les siens sont devenus chrétiens, ils ont été fortement rejetés par leur ­voisinage. Comme la famille est très pauvre, elle était dépendante du soutien financier de sa parenté.
    Grâce à votre aide, nous avons pu soutenir Aditi dans sa scolarité. Mais la famille a encore besoin de nos prières.
  • Depuis que Ravinder* et son épouse ont trouvé Jésus l’année dernière, ils sont victimes d’ostracisme social dans leur village.
    Prions pour qu’ils restent forts dans la foi malgré ces difficultés et pour que Dieu agisse dans la vie des autres gens du village afin que la famille puisse y vivre en paix.
  • Remercions Dieu pour le succès de notre campagne «Impact Inde». Celle-ci devrait permettre de doubler notre aide en deux ans – et après un peu plus d’un an, nous sommes en bonne voie d’y parvenir.
    Un mouvement de chrétiens animés de compassion, et nos églises partenaires qui se tiennent avec courage et avec foi aux côtés des chrétiens qui souffrent, apportent un vrai changement.

 

Mars 2020
  • Continuons à prier pour Tara (voir notre numéro de février). Elle a récemment contracté la fièvre typhoïde et le paludisme.
    Nos partenaires tentent de l’aider. Elle vit actuellement dans un internat public, où elle est bien prise en charge en matière d’éducation, de nourriture et de logement.
  • Sanna* et les membres de sa famille sont persécutés par leur voisinage à cause de leur foi chrétienne. Ils ont besoin de nos prières.
    Portes Ouvertes a fourni un vélo à Sanna. Elle dit: «Je vous remercie du fond du cœur. Avant, il m’était difficile d’aller à l’église, tant c’était loin. Maintenant, je grandis dans la foi.»
  • De nombreuses femmes sont persécutées, battues et chassées de chez elles par leur famille et leur communauté parce qu’elles sont chrétiennes.
    Beaucoup d’entre elles se retrouvent seules face à ces problèmes, ce qui est particulièrement difficile dans la société indienne. Que Dieu fortifie ces femmes, les protège et prenne soin d’elles.
  • Les chrétiens, en Inde, sont confrontés à toutes sortes de discriminations et d’obstacles.
    Prions pour 15 familles chrétiennes qui sont en procès pour leurs terres. On les empêche de les cultiver à cause de leur foi. Prions pour qu’elles obtiennent justice.
  • De nombreuses organisations chrétiennes perdent leur enregistrement, qui est nécessaire pour recevoir des dons de l’étranger.
    Certains soupçonnent une intention cachée du gouvernement de freiner l’activité chrétienne en Inde. Demandons à Dieu d’intervenir pour permettre à ces organisations de poursuivre leur travail.
  • Un pasteur d’un village reculé a été menacé de mort par des extrémistes parce qu’il conduisait de nombreuses personnes à Jésus.
    Il a été forcé de fuir son village, mais il veut y retourner pour continuer à s’occuper des dix familles chrétiennes qui s’y trouvent. Prions pour qu’il puisse bientôt rentrer dans son village sans risque.

 

Février 2020
  • La répression des communautés chrétiennes a fortement ­augmenté dans le sud.
    Un de nos partenaires rapporte: «Quand le gouvernement a imposé des restrictions sur la construction d’églises, les croyants ont commencé à se réunir chez eux. Mais maintenant, leurs maisons sont de plus en plus surveillées.» Demandons à Dieu ­d’intervenir.

 

Janvier 2020
  • Les chrétiens d’un village du nord-est de l’Inde reçoivent constamment des menaces à cause de leur foi.
    Il leur est interdit de faire leurs achats dans le village et ils sont exclus de toute activité sociale. Demandons à Dieu d’intervenir.
  • Ce mois-ci, nos partenaires locaux organisent des séminaires pour les responsables d’église, pour les femmes et pour la préparation à la persécution.
    Prions pour que ces formations aident les chrétiens indiens à surmonter les difficultés qu’ils rencontrent.
  • Beaucoup de pasteurs, de responsables et d’autres croyants sont en prison dans ce pays à cause de leur foi en Jésus.
    Prions pour leur libération et aussi pour leurs familles, qui sont soumises à une pression constante et ont besoin du réconfort et de l’aide de Dieu.
  • Le pasteur Anil* a été faussement accusé de trafic d’êtres humains et de conversions au christianisme obtenues par de l’argent.
    Prions pour que ces accusations mensongères soient abandonnées et pour qu’Anil ne soit pas découragé mais au contraire fortifié pour son ministère.
  • Gardons dans nos prières tous ceux qui s’engagent activement pour les chrétiens persécutés.
    Que Dieu leur donne la sagesse afin qu’ils sachent faire face aux complications qui surviennent et puissent continuer à aider les personnes qui en ont besoin.

 

Décembre 2019
  • Soutenons par nos prières nos partenaires qui servent également ce mois-ci dans différentes parties de l’Inde.
    Plusieurs séminaires sont prévus, notamment sur la famille et sur la vie de disciple. Ils distribueront aussi de l’aide humanitaire et de la littérature chrétienne aux familles et aux enfants.
  • À cause de la persécution qui augmente, beaucoup de chrétiens ont peur d’organiser des célébrations pendant la période de Noël.
    Priez pour qu’ils puissent fêter Noël sans crainte d’attentats extrémistes, notamment dans les zones rurales, où les chrétiens sont particulièrement en danger.
  • La famille du pasteur Peter* est constamment la cible d’actes d’hostilité à cause de sa foi.
    Récemment encore, sa fille a été faussement accusée d’avoir volé le téléphone d’une autre fille, puis battue par des villageois. Que Dieu protège et fortifie la famille.
  •  Il y a quatre ans, en Inde orientale, 15 familles ont accepté Jésus et ont été baptisées. Mais à cause de la pression constante du reste du village, onze de ces familles ont renoncé à leur nouvelle foi.
    Prions pour que les quatre familles chrétiennes restantes tiennent bon malgré les pressions incessantes et pour que les onze autres retrouvent le chemin vers Jésus.

 

Novembre 2019
  • De nombreuses organisations chrétiennes risquent de devoir fermer leurs institutions sociales. Elles sont faussement accusées de mauvais traitements ou de conversions illégales. «Nous n’avons personne pour nous assister juridiquement», dit un responsable chrétien.
    Prions pour que nos partenaires puissent les soutenir et les encourager.
  • Remercions Dieu pour nos centres de formation, où des femmes chrétiennes apprennent la couture. Lalita* a pu suivre ces cours. «En tant que chrétiennes, nous étions discriminées. Je n’ai pas une bonne éducation et ne pouvais travailler que comme employée de maison, mais c’est mal payé. Maintenant, je peux subvenir aux besoins de ma famille.»
  • Dans plusieurs régions de l’Inde, des cours d’appuis sont proposés pour apporter un soutien supplémentaire aux enfants chrétiens. Ces derniers sont souvent discriminés à l’école en raison de la religion de leur famille.
    Prions pour que ces cours aident les enfants.
  • Le mari de Jenita a été assassiné parce qu’il était chrétien. Elle doit maintenant élever seule ses trois jeunes enfants. Nos partenaires soutiennent la famille. «J’ai prié avec elle et je l’ai réconfortée», dit Abishek, qui prend de grands risques pour aider les victimes de violences.
    Prierez-vous avec nous?

* Noms d'emprunt

Votre aide (autres)