C'était en août dernier, peu avant 20 heures, quand les premiers coups de feu ont retenti. Dans l'heure qui a suivi, les attaquants armés de la tribu musulmane des Peuls ont pillé et détruit 225 fermes, y compris les céréales prêtes à la moisson. Ils ont brûlé 95 maisons et incendié l'église de Foron: le père de Gyang, qui était le pasteur de l'église, et deux frères de Gyang ont péri dans les flammes. Sa mère a été tuée par balle dans sa salle de bain, son troisième frère a été assassiné à la machette.

Gyang, 27 ans, venait d’arriver à Jos, où il fait des études d’ingénieur. Sur Facebook, il a appris que son village natal avait été attaqué et qu'une famille entière avait été exterminée. Il s’est mis à trembler. «J'ai réalisé qu’il pourrait s’agir de ma famille», se souvient-il.

Le lendemain matin, Gyang s’est rendu à Foron. «Je n'arrivais pas à croire ce que je voyais.» La maison de ses parents était réduite en cendres, les cadavres des membres de sa famille gisaient encore sur le lieu du drame. Gyang a enseveli les siens et cinq autres victimes dans une fosse commune.

C’est son oncle qui a accueilli Gyang temporairement. «Je ne parviens toujours pas à croire que tous les membres de ma famille ont disparu et que je ne les reverrai plus.» Les questions se bousculent dans son esprit: «Pourquoi Dieu a-t-il permis que les Peuls tuent ma famille? Pourquoi a-t-il permis que je retourne à l'université avant l'attaque? Comment puis-je continuer à vivre? Par où dois-je commencer?»

Par des partenaires, Portes Ouvertes soutient Gyang dans ses besoins matériels, en payant par exemple ses frais d’université, ainsi que dans ses besoins émotionnels, par un accompagnement post-traumatique. Vous aussi, vous pouvez soutenir Gyang. Ecrivez-lui jusqu'à la fin juin 2019, encouragez-le et faites-lui savoir que vous priez pour lui.

 

Indications pour écrire un mot d'encouragement:
  • Ecrivez en anglais. Si besoin, faites traduire votre texte par un logiciel en ligne gratuit. L'essentiel n'est pas la perfection de la langue, mais que votre message soit compris.
  • Ecrivez votre carte directement à Gyang. Encouragez-le à garder sa foi en Jésus. Vous pouvez également citer un verset biblique, mais n'envoyez pas seulement un verset; ajoutez aussi quelques mots personnels. Indiquez également de quel pays vous venez, ainsi que votre nom.
  • Glissez la carte postale dans une enveloppe à notre adresse: Portes Ouvertes, Praz-Roussy 4b, CH-1032 Romanel-s-Lausanne
  • N'écrivez pas l'adresse de Portes Ouvertes sur la carte.
  • Ne joignez pas d'argent.
  • Ne critiquez pas le Nigeria. Merci de ne mentionner ni la religion, ni la politique.
  • N'indiquez pas votre adresse, mais seulement votre nom et votre pays.
  • Ne mentionnez jamais Portes Ouvertes.
  • Nous ferons suivre le courrier.

Merci beaucoup!

Infos décembre 2018

 

Photo: Gyang Adamu du Nigeria

Votre aide (autres)