Groupe de travail pour la liberté religieuse du Réseau Évangélique Suisse

Sept associations, dont Portes Ouvertes, regroupées au sein du Réseau, ont fondé le Groupe de travail pour la liberté religieuse (GLR), dont le but est de susciter, par différents moyens, une prise de conscience plus large concernant l’augmentation constante de la persécution des chrétiens de par le monde:

  • TRAVAIL D'INFORMATION: Sensibilisation à la persécution des chrétiens lors de manifestations publiques
  • LETTRES DE PROTESTATION: adressées à des gouvernements en Suisse et à l'étranger
  • LOBBYING: Lobbying auprès des offices fédéraux et des parlementaires, préparation de dossiers d'information pour les parlementaires voyageant dans des pays où la liberté religieuse est restreinte

Par ailleurs, le GLR met chaque année des ressources à disposition des communautés chrétiennes en Suisse pour leur permettre d’organiser de façon autonome le «Dimanche de l’Église persécutée» qui a lieu le deuxième ou troisième dimanche de novembre.

Grâce à la mobilisation des chrétiens en Suisse, des projets peuvent être réalisés dans les pays où la foi coûte le plus. Ils encouragent l’église locale à témoigner et aident les chrétiens à rester dans leur pays et gagner en influence dans leur société en pratiquant les valeurs chrétiennes telles que l’amour et le pardon.

En 2012, le GLR a créé le Bureau des affaires d’intégration et de religion (BIR), un point de contact pour réfugiés et requérants d’asile persécutés et harcelés à cause de leur foi, notamment les chrétiens et les convertis.

Migrants - Signaler un incident de discrimination religieuse en Suisse

En plus de sa fonction de conseiller, le BIR a mis en place un processus pour signaler les incidents de discrimination, de menace, d’intimidation ou d’agression physique subis par les migrants pour des motifs religieux. Si vous souhaitez signaler un incident, veuillez remplir ce formulaire.